Allemagne Voyage

Quatrième année record d’affilée pour la destination Allemagne

Pour la quatrième année consécutive, l’ Office national du tourisme allemand a enregistré un nombre record pour les visiteurs internationaux venant passer au moins une nuit en Allemagne.

Les chiffres pour 2013 ont dépassé l’objectif prévu de 70 millions de nuitées et les chiffres provisoires publiés par l’Office fédéral de la statistique montrent que 71,6 millions de nuitées par des visiteurs internationaux ont été enregistrées.

Cela représente une augmentation de quatre pour cent par rapport à l’année précédente.

« Malgré les conditions économiques difficiles en Europe et dans le monde, le tourisme entrant pour l’Allemagne en 2013 s’est fortement développé ».

« La Marque ‘Destination Allemagne’ voit une augmentation de la demande mondiale continue et se présente comme étant en excellente forme », a déclaré Petra Hedorfer, chef de la direction du Conseil National Allemand du Tourisme.

Cinq marchés émetteurs génèrent près de la moitié de la croissance pour 2013.

Les nuitées des visiteurs étrangers pour les mois de Janvier à Novembre 2013 ont augmenté de près de trois millions, 46 pour cent (1,3 millions de nuitées) générées par les visiteurs de la Grande-Bretagne ( 349 000 ), de la Russie ( 322 000 ), de la Suisse ( 248 000 ), des pays arabes du Golfe ( 237 000 ) et de la Pologne ( 173 000 ).

La Bavière continue de recevoir le plus grand nombre d’étrangers venant passer au moins une nuit, suivis par la capitale de l’Allemagne, Berlin, avec le Land de Bade-Wurtemberg à la troisième place.

Depuis 2009, six marchés émetteurs représentent 40 pour cent du tourisme entrant allemand.

Au cours des cinq dernières années, l’Allemagne a enregistré une augmentation constante des nuitées de visiteurs en provenance de Suisse, de la Russie, de la Grande-Bretagne, de la Pologne, des Pays-Bas et de la Chine, générant une augmentation globale de 42 pour cent représentant 7,1 millions de nuitées sur un total de 16,8 millions depuis 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *